Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 06:34

 

18 Août 2011

Ce feu vous brûle aussi!

Le premier ministre de l’Etat turc a déclaré le 14 Août “nous ne pouvons plus, ils payeront très cher” et tout de suite après lui, le Président de la République Abdullah Gül a souligné qu’ils accéléreraient les opérations militaires sans attendre la fin de Ramadhan. Ils ont ainsi déclaré la guerre contre le peuple kurde. Erdogan a aussi menacé dans ses paroles les forces politiques, comme le Parti de la Paix et de la Démocratie, qui représentent la volonté du peuple kurde et qui luttent complètement dans le domaine légal.

Au Kurdistan, tandis que les centres-villes, les sous préfectures sont sous un blocus en raison de l’état d’urgence, les opérations militaires et les bombardements poursuivent à la campagne. La guerre psychologique se maintient par le biais de la média publique comme la TRT et l’Agence Anatolienne qui ont diffusé l’information de “Karayilan s’est fait attraper”. Cette information s’est vite révélée fausse. A la suite de cette déclaration de guerre officielle, à Tokat, les étudiants kurdes ont été agressés par les bandes fascistes, et à Manisa le bâtiment où il se trouve le Parti de la Paix et de la Démocratie a été attaqué.

Le soir du 17 Août, l’armée turque a commencé à bombarder par ses 15 avions de guerre les bases de Kandil, Zap, Xınere, Xaxurke, Sideka, Haftanin et Metina, au Kurdistan sous le contrôle de la guérilla PKK. . Certains villages où vivent les civils, et le Centre de la Jeunesse à la Mairie de Kandil ont aussi été touchés.

La lutte de liberté du peuple kurde rencontre ce genre d’attaques depuis des dizaines d’années. L’Etat turc qui n’obtiennent rien par les opérations militaires, croit avoir un résultat en plaçant dans les geôles les députés, les maires et les activistes kurdes qui militent tout-à-fait légalement. Mais malgré le prix si lourd qu’il a payé, le peuple kurde a pu renforcer son organisation et sa lutte.

L’Etat turc insiste sur la guerre!

L’Etat turc joue avec le feu en insistant sur la guerre. Il insiste comme toujours sur la politique de destruction et de négation, sur la guerre sale. Il pilonne le peuple kurde par des tonnes de bombes, exécute les enfants, jette des cris de meurtres. Il répond aux appels de paix du peuple kurde avec des attaques, des bombes. En insistant sur la guerre, il cause la morts de jeunes gens, Il montre encore une fois qu’Il veut du sang et des larmes. Mais, Il doit savoir que ce feu Le brûlera aussi.

La note de cette sale guerre n’est pas seulement payée par les kurdes, elle est payée aussi par les ouvriers et les travailleurs turcs. Les jeunes envoyés à la guerre sont les enfants des ouvriers et des travailleurs turcs. Chaque bombe lancée, chaque balle tirée sont payées par les ouvriers et les travailleurs. Finir la guerre et cesser l’effusion de sang ne sont qu’aux mains des peuples turc et kurde. Pour cela, le peuple turc doit tenir la main du peuple kurde qu’il lui tend.

Nous, AvEG-Kon, protestons la guerre de négation et de destruction menée par l’Etat turc contre le peuple kurde et crions encore une fois que le peuple kurde n’est pas seul.

AvEG-Kon appelle toutes les forces révolutionnaires, progressistes et démocratiques à protester le pilonnage du Kurdistan du Sud par l’armée turque et les agressions racistes, fascistes qui se développent comme celles à Tokat et à Manisa.

AvEG-Kon

Confédération Européenne des Immigrées Opprimés

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
AvEG-Kon

Avrupa Ezilen Göçmenler Konfederasyonu
Konfederasyona Koçberên Bindest ên Ewropayê
European Confederation of Oppressed Immigrants
Konföderation der Unterdrückten Migranten Europa
Confédération des Opprimés Immigrés en Europe
Confederatie van onderdrukte migranten Europa

Adres: Fimhaber Str. 1, 70174 Stuttgart-Deutschland
Tel: +49(0)711 284 27 26
Fax: +49(0)711 284 54 70
E mail: aveg-kon@hotmail.com
Web site: http://www.aveg.org
Site e mail: info@aveg.org

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires