Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 18:10

La vague rose ? Oui mais après ?

Certes la « dite gauche », remporte haut la main les élections régionales, avec un parti socialiste hégémonique dans les régions dont les dirigeants acceptent de renégocier sur les grandes conquêtes sociales. Il ne faut donc pas s’étonner de la grande abstention qui se manifeste essentiellement dans les quartiers populaires ! (parfois jusque 80%) et du vote refuge vers le FN.

Dans cette période ou le capitalisme tente de reprendre ce qu’il a été contraint apparemment d’accorder (de 36 à 81) il agit de toute la force de son idéologie, il est alors aidé au plan national par les politiciens qui sont ses valets tels les Sarko, Fillon, Lagarde etc. Il le sera au plan régional par les nouveaux élus de ce découpage politique Européen

 

Dans le même mouvement le  grand capital accroche  notre Pays a cette Europe  dont le peuple ne veut plus.

En effet ce sont les salariés qui prennent de plein fouet les conséquences négatives de la crise du capital financier alors que les profits ne cessent d’augmenter. La régression du pouvoir d’achat, l’élévation du chômage en sont les manifestations les plus criantes

Devant cette situation, alors que les salariés se mobilisent, le PCF est démissionnaire de son rôle de rassembleur et de défenseur des masses populaires. Ce parti qui dans le passé s’est montré incontournable aussi bien dans la défense de la nation contre l’occupant que dans la défense des travailleurs avec notamment le programme du CNR base de notre protection sociale et des nationalisations, à choisit de ne proposer aujourd’hui que de petites reformes qui ne mettent jamais en cause  le système capitaliste, la propriété privée des moyens de productions et d’échanges.

Ce glissement droitier conduit le PCF a sa (dilution / disparition) dans un front de gauche (amalgame de politicards qui sont avant tout a la recherche des places dans les exécutifs), c’est la continuation de la dilution dans le parti de la gauche Européenne.

Il est grand temps de mettre sur pieds une nouvelle stratégie, une autre orientation politique. Que cette stratégie puisse voir le jour dans le redressement souhaitable du PCF ou lors de la naissance d’une nouvelle organisation communiste qui devra alors le remplacer si les choses se passent malheureusement ainsi. L’orientation et la préparation des prochaines présidentielles seront une autre étape dans ce processus.

Dans cet objectif un projet de thèses est en cours d’élaboration ou chaque communiste, adhérent ou non, peut s’il le désire apporter son avis (thèses présentées en ce moment, sur le site «www.unitecommuniste.org»)

Sans oublier que ce sont les masses qui font  l’histoire

Michel Mélinand

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Divers Textes
commenter cet article

commentaires