Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 07:14

POUR SAUVER LA RETRAITE

À 60 ANS À TAUX PLEIN,

ACTIONS, RECONDUCTION,

GRÈVE GÉNÉRALE !

Déclaration de l’Union des Révolutionnaires-Communistes de France (URCF)

Un affrontement de classe majeur

 

La journée de grèves et de manifestations du 12 octobre a connu un succès et une ampleur sans précédent depuis l’engagement de la bataille pour sauver la retraite à 60 ans à taux plein,avec 3 500 000 manifestants et des grévistes en nombre accru.

 

Se confirme le poids grandissant et déterminant des travailleurs du privé

(Métallurgie, chimie…), de la jeunesse. Ainsi les jeunes étudiants et lycéens montrent une solidarité exemplaire malgré l’intox gouvernementale et sa volonté d’écarter la jeunesse de tout engagement citoyen en la plaçant en porte à faux par rapport à ses aînés. Les jeunes ont compris que le départ en retraite à 62/67 ans signifierait qu’un million supplémentaire d’entre eux seraient écartés de l’emploi, après leurs études ! De plus, la solidarité intergénérationnelle, fondement du régime des retraites par répartition, est défendue avec détermination par les lycéens et étudiants.

 

Le mouvement gréviste grandit en combativité, comme le reflètent les slogans de plus en plus nombreux, exigeant le retrait pur et simple du projet Woerth antisocial et antipopulaire, lorsque les manifestants entonnent à plusieurs reprises L’Internationale, l’hymne du mouvement ouvrier. Nous nous réjouissons que beaucoup se réclament du retrait de la contreréforme, non parce que notre organisation a soutenu ce mot d’ordre dès le mois de juin, mais parce qu’il est conforme à l’intérêt bien compris des salariés, à leur unité dans l’action. Ce qui inquiète le conseiller de l’Elysée, M.Louvrier qui déclare : « Avant il y avait les revendications sur les femmes, les carrières longues. Maintenant il n’y en a plus, c’est le retrait du texte ou rien ».

 

Enfin les travailleurs ont tiré cette leçon décisive de 2003 et 2009 : les journées d’actions trop espacées dans le temps et même les chiffres remarquables et historiques des manifestants ne sont pas

suffisants pour sauver nos revendications face à un pouvoir et un patronat désireux d’annuler et de détruire toutes les conquêtes sociales du XXème siècle. Il faut s’attaquer aux profits du capital par des grèves reconductibles et continues, il faut que les producteurs de toutes les richesses sociales montrent leur poids économique réel en bloquant la production.

 

Le pouvoir Sarkozy, le plus réactionnaire de la réactionnaire Vème République, est conforme à son image de laquais de l’oligarchie financière, quand son chef de file déclare « ne plus pouvoir faire de concessions ». Les travailleurs apprécieront à leur juste valeur ces

propos, quand chacun sait que les dividendes capitalistes se sont montés à 242 milliards d’euros soit le quart des richesses produites pour 300 000 foyers, quand plus de 286 milliards ont été

accordés en aides au capital sous formes d’exonérations !

 

Sans oublier l’allié objectif de Sarkozy, le président « socialiste » du FMI Strauss-Kahn, qui apporte son soutien à l’allongement de durée de carrière partout !

 

Actions-grèves-reconductions-grève Générale

 

L’URCF salue les travailleurs engagés dans les grèves reconductibles, des transports aux travailleurs des raffineries, qui se placent à l’avant-garde du mouvement ; leur combat mérite solidarité de classe, soutien actif et travail de conviction pour étendre la reconduction.

 

La mobilisation croissante est la voie de la victoire. Toutes les formes d’actions doivent être déployées, de la reconduction à l’action en direction des élus, de la participation massive à la journée d’actions du 16 octobre à la nécessité d’une nouvelle journée « Tous Ensemble » de grève générale plus large et massive que jamais.

 

Le retrait du projet Sarkozy-Fillon- Woerth-MEDEF est possible.

 

TOUS ENSEMBLE POUR LA VICTOIRE !

 

RETRAIT DU PROJET PUR ET

SIMPLE !

RETRAITE À 60 ANS À TAUX PLEIN

(37,5 annuités), 55 ANS POUR LES

FEMMES ET LES MÉTIERS PÉNIBLES !

 

L’URCF, le 13 octobre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires