Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 22:02

Déclaration Finale du “VII Colloque International pour la libération des Cinq Héros et contre le Terrorisme”

 Pour la septième fois consécutive, les amis solidaires du monde entier se réunissent au Colloque d’Holguín afin de débattre sur les expériences et le travail à faire dans cette dure bataille pour la vérité, la justice et la liberté des Cinq.

  

Après 13 ans d’injuste prison, la situation de nos Cinq camarades est encore cruciale : René González a fini sa peine le sept octobre dernier, mais au lieu d’être déporté à Cuba, il a reçu un nouveau châtiment: celui d’être obligé de rester aux USA pendant trois ans sous liberté conditionnelle, et sans pouvoir recevoir la visite de sa femme Olga Salanueva, à qui ce droit a été refusé ; il est également exposé à un grand risque : que les groupes terroristes dénoncés par lui et ses quatre camarades portent atteinte à sa vie.

La situation de Gerardo Hernández est la plus grave des Cinq: il est deux fois condamné à perpétuité et sa femme, Adriana Pérez, se voit systématiquement refuser le droit d’aller le voir.

 

Les peines de Ramón, Antonio et Fernando accumulent collectivement 70 ans de prison. On attend encore la réponse aux recours d’Habeas Corpus que la défense des Cinq a présentés, mais nous sommes conscients que les voies légales seront bientôt épuisées.

  

Alors que les antiterroristes sont injustement emprisonnés, Luis Posada Carriles, le responsable de la mort de milliers d’innocents, a été le protagoniste d’une parodie de procès au cours desquels on ne l’a pas jugé terroriste; bien au contraire, il jouit de la protection et de bénéfices répudiables, de la part du gouvernement américain, célébrant ses crimes et faisant des déclarations sans le moindre regret.

  

La sollicitude d’extradition, présentée il y a déjà six ans par notre frère, le gouvernement de la République Bolivarienne de Venezuela, continue sans réponse. L’impunité accordée par les administrations successives nord-américaines et l’injuste emprisonnement des Cinq met à nu la double morale du gouvernement des USA, dans sa fausse lutte contre le terrorisme. 

  

Devant la gravité de cette situation, il est absolument indispensable de multiplier le travail et le besoin de créer les mécanismes qui articulent, coordonnent et suivent les actions que nous allons mener, afin de profiter de l’énorme énergie et de la dure tâche des comités du monde entier.

 

Lignes Générales de Travail

Nous, les 413 délégués des 50 pays présents au VII Colloque International pour la Liberté des Cinq et contre le Terrorisme, convoquons à:

  

1.-Intensifier les actions aux USA et dans tous les pays, réaliser une grande journée de dénonciation permanente et de mobilisation à l’intérieur de différents secteurs: juristes, universitaires, étudiants, médias entre autres.
Généraliser et systématiser les expériences positives, rehausser le travail en faveur de la paix et contre le terrorisme.

 

Dans cette optique, donner des conférences avec la participation d’intellectuels américains et des membres du Réseau pour la Défense de l’Humanité.

  

Présenter des documentaires et des vidéos sur le cas des Cinq et le terrorisme contre Cuba dans des espaces ouverts, des parcs et des places. Poser des pancartes et des banderoles publiques sur les Cinq. Organiser des manifestations multitudinaires face à la Maison Blanche, au Département de Justice, à la Cour Suprême et autres lieux publics.

 

Insister auprès de nos gouvernements dans le but de connaître, d’assumer le thème, et de demander la liberté des Cinq à leur collègue américain. Que des homologues d’autres pays aillent rendre visite aux membres du Congrès et leurs représentants. Ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Washington peuvent envoyer des lettres à leurs homologues du Capitole demandant de libérer les Cinq.

 

Entreprendre une campagne d’envois massifs de lettres au Président Obama en provenance du monde entier. Mobiliser les institutions religieuses, nord-américaines et étrangères pour qu’elles participent à ces activités. Inviter d’autres groupes de défense des causes justes, tels que: “Boricuas”, “Mumia”, “Peltier”, “Lynne Steward”, “Jericó” - entre autres – afin d’unir nos forces pour demander la libération des prisonniers politiques et dénoncer tout le système légal nord-américain.

  

Déclarer le huit juin, anniversaire du verdict injuste du jury sur la culpabilité des Cinq, pour les journées de dénonciation et de mobilisation permanente.

  

2.-Amplifier les journées du “5 pour les Cinq”. Multiplier ce jour-là, les actions dans le monde entier et les envois de lettres aux ambassades des USA, demandant la liberté des Cinq. Se mobiliser devant celles-ci au moyen de plantons, d’appels téléphoniques à la Maison Blanche, de messages dans les pages web, d’envois de Fax ou télégrammes à Obama.

  

3.-Renforcer aux États Unis la demande du respect du droit de visite pour Salanueva et Adriana Pérez. Reprendre le travail réalisé par la Commission Internationale pour le Droit aux Visites des Familles.

 

4.-Intensifier le travail avec les parlementaires, syndicalistes, religieux, personnalités et mouvements sociaux, pour qu’ils se dirigent à leurs homologues américains.

  

5.- Convoquer la jeunesse du monde entier pour organiser des concerts pendant la Journée Internationale de Solidarité du 12 septembre (anniversaire de leur arrestation) au 6 octobre “Journée des victimes du terrorisme ».

  

6.-Demander à des artistes et intellectuels de renommée, un appui pour élaborer des documentaires, des vidéos et des messages publics demandant la liberté des Cinq.

  

7.-Augmenter l’usage des réseaux sociaux, twitter, facebook, blogs et Internet pour divulguer et dénoncer le cas et intensifier les possibilités que nous offrent les médias alternatifs.

8.-Continuer à faire appel à la créativité et à la culture pour dénoncer le cas, comme l’ont magistralement fait les enfants cubains de “La Colmenita » (« La Petite Ruche ») dans leur excellente pièce de théâtre “Abracadabra”. Utiliser les supports numériques pour reproduire du matériel graphique pour les Cinq, l’œuvre de Tony et les caricatures de Gerardo, pour de la publicité et des expositions.

 

9.-Exiger le démantèlement des organisations terroristes qui siègent à Miami, le procès et le châtiment aux assassins de nos populations.

  

10.-Continuer à diffuser la série “Razones de Cuba” (“Les Raisons de Cuba”) sur le terrorisme et les actions de déstabilisation des USA à Cuba et auprès de nos populations.

La solidarité internationale et l’unité d’action des hommes et des femmes honnêtes à l’échelle mondiale, sera la clef pour vaincre cette colossale injustice.

 

Pour René, Gerardo, Ramón, Antonio et Fernando

Nous exigeons: ¡La Liberté Maintenant!

  

Holguín. Cuba


19 novembre 2011


“An 53 de la Révolution”
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Solidarité
commenter cet article

commentaires