Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 12:03

Le CRIF, une officine de propagande. Le gouvernement français : un complice.

Communiqué de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix)

31.07.2009


http://www.ujfp.org/modules/news/ar…


Auparavant plusieurs organisations parmi lesquelles l’Union des Patrons Juifs de France (UPJF – à ne pas confondre s’il vous plaît avec l’UJFP) avaient diffusé un « appel à la clémence » pour les nervis de la Ligue de défense Juive coupables de la dévastation de la librairie Résistances, excusables de ne « plus croire à la justice de leur pays » devant la « déferlante antisémite » que connaîtrait la France, notamment au travers des actions de Boycott et de la mansuétude de la Justice pour les coupables dans le procès Halimi !


Nous avons déjà dit le caractère de fuite en avant criminelle et suicidaire de la politique israélienne, qui voit dans l’impunité que lui a accordé jusqu’ici la « communauté internationale » (on attend aujourd’hui que les déclarations d’Obama se traduisent en actes) des raisons de poursuivre la dépossession du peuple palestinien alors que cela ne fait qu’éloigner toujours un peu plus la possibilité d’une solution de paix juste et durable.


Nous disons qu’en s’alignant sur cette politique le Conseil dit représentatif des Institutions Juives de France engage les Juifs de France dans la même impasse d’une guerre sans fin contre tous, développant une idéologie de forteresse assiégée par des ennemis et des traîtres.


Nous disons qu’il revient au Président de la République et au gouvernement de ne pas céder à cet invraisemblable chantage communautariste, comme il vient malheureusement d’être fait en interjetant appel du jugement dans l’affaire Halimi.

Nous disons qu’il revient au Président de la République Française et au gouvernement de contribuer à casser cette dérive en développant une position ferme de défense des droits humains de tous les peuples. Cela devrait commencer, notamment, par la suspension de l’accord d’association entre l’Union européenne et Israël (comme prévu à son article 2) et par l’exigence de libération immédiate de Salah Hamouri.

 

Pour l’UJFP, André Rosevègue, co-président 29 juillet 2009




Bonjour à toutes et à tous,

Je vais me permettre ici une très légère critique du génial discours de Pierre Stambul dans la vidéo :

Je suis en total accord avec Pierre Stambul de l’UJFP, à un petit détail près : ce n’est pas l’Europe qui a génocidé les Juifs, mais seulement une ou deux générations d’Allemands.


Bien sûr, il y a eu en France la complicité active du gouvernement fantôche de Vichy installé par les nazis. Et la complicité de la police.

En France, c’est essentiellement la classe dominante qui a collaboré. Et les résistants se sont recrutés presqu’exclusivement dans le prolétariat (au sens généralisé de ce mot, ce qui inclut les paysans, les artisans, etc.).


Par conséquent, les Français dans leur ensemble ne sont en rien coupables du génocide des juifs perpêtré par les nazis.


Cette remarque prend toute son importance quand on se rend compte que la propagande sioniste repose surtout sur la culpabilité que tout le monde doit, d’après les sionistes, ressentir vis-à-vis des Juifs.


Pour ce qui concerne la France, seules quelques générations de la classe dominante doivent ressentir de la culpabilité, PAS le prolétariat (au sens généralisé du mot). D’ailleurs, on peut constater comment les ouvriers de la SNCF ont brillament résisté au nazisme dans notre pays en regardant le film "la bataille du rail".

Quant à ceux qui prétendent que la France a toujours été antisémite, je leur réponds de cesser leur propagande mensongère. Si l’ensemble de la population française avait été antisémite, elle n’aurait jamais élu quelqu’un comme Léon Blum en 1936 !

Bien à vous,
do
http://mai68.org (non interactif)

ou http://mai68.org/spip (interactif)

Post-scriptum : C’est par la force que la classe dominante construit l’Europe, contre les populations européennes qui, elles, s’y opposent. La construction de l’Europe, c’est-à-dire la disparition programmée de divers pays d’Europe, comme la France par exemple, et leur remplacement par un seul pays nommé Europe, autorise cette généralisation abusive qui attribue à l’ensemble des Européens la culpabilité du génocide des Juifs. Culpabilité qui appartient pourtant essentiellement à quelques générations d’Allemands. C’est une raison de plus d’être contre l’Europe !

 



L’Union Juive Française pour la Paix s’inquiète devant la multiplication des déclarations du CRIF ou d’organisations membres de ce « Conseil » se faisant les porte parole des courants les plus bellicistes de l’Etat israélien et prétendant obtenir de l’Etat français un alignement pur et simple sur les positions du gouvernement Netanyahou. Ces mêmes organisations veulent obtenir la condamnation pénale de l’antisionisme (en prétendant qu’il ne peut être que le masque de l’antisémitisme) et des appels au Boycott des produits israéliens (assimilé à une volonté de destruction pure et simple de la société israélienne). Le communiqué du CRIF à propos de la convocation par le Quai d’Orsay de l’Ambassadeur d’Israël est proprement ahurissant. Alors que le gouvernent français a été plus que discret dans ses réactions face aux crimes de guerre d’Israël ( notamment à Gaza en décembre et janvier derniers), à la poursuite de la colonisation et de la construction du Mur, comme au traitement infligé à l’étudiant franco-palestinien Salah Hamouri ; Alors qu’il a même été quasiment muet devant les vexations et humiliations subies par ses représentants diplomatiques (la dernière en date étant l’interdiction faite à notre représentant consulaire d’assister à l’audience de dimanche où Salah a vu sa libération refusée) ; Quand enfin l’Ambassadeur d’Israël est convoqué au sujet des destructions illégales au regard du droit international de quartiers entiers de Jérusalem Est , et malgré toutes les précautions prises par Bernard Kouchner et Nicolas Sarkozy pour réaffirmer que la France partageait avec Israël les mêmes valeurs, le CRIF s’émeut, affirme que la loi israélienne doit s’appliquer sur la ville de Jérusalem dans sa totalité, en contradiction même avec les résolutions de l’ONU, et demande qu’Israël soit traité en ami.

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Théorie
commenter cet article

commentaires