Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 10:14

Vient de paraître...

 

“Entretiens avec Karl Marx, Friedrich Engels, Vladimir Ilitch Lénineˮ

Michel J. Cuny

Éditions Paroles Vives

 

Cet ouvrage de 480 pages rassemble quatorze entretiens (cinq avec Marx, quatre avec Engels, cinq avec Lénine) répartis sur une période de soixante-dix années (janvier 1848 – novembre 1918).

 

La tâche de susciter, par leurs questions, des réponses et des commentaires qui sont, en réalité, autant de citations extraites des livres, articles de presse et correspondances des trois co-fondateurs du marxisme-léninisme, a été confiée à deux personnages de fiction : Anselme, ouvrier typographe, qui sera blessé sur les barricades de juin 1848 avant de devenir l’un des innombrables protagonistes anonymes de la Commune de Paris, et son petit-fils, Germain, qui devra à sa présence, pour raisons professionnelles, à Saint-Pétersbourg en 1905, d’être le témoin de la préfiguration de la future Révolution d’Octobre, circonstance qui lui permettra, en se rapprochant de Lénine, de poursuivre la démarche autrefois initiée, auprès de Marx et d’Engels, par son grand-père Anselme.

 

Le premier entretien (janvier 1848) s’ouvre sur l’évocation, par Anselme, du séjour de Karl Marx à Paris, cinq ans plus tôt : « Pourquoi s’était-il réfugié en France ? Le bruit courait que la Rheinische Zeitung, journal dont il était le rédacteur en chef à Cologne, avait été interdite le 21 janvier 1843 à la suite d’une demande faite par le tsar de Russie, Nicolas Ier, à son allié le plus sûr, Frédéric-Guillaume IV, roi de Prusse... » Nous voici ensuite en février 1845 : « Expulsé de France par ordre du ministre de l’Intérieur Guizot, agissant pour le compte du roi Louis-Philippe, lui-même se pliant à une protestation du roi de Prusse, l’immanquable Frédéric-Guillaume IV, Karl Marx était déjà parti pour Bruxelles... »

 

Cet homme-là était-il donc si dangereux pour l’ordre établi ? Anselme, qui a dix-huit ans en cette même année 1845, veut en avoir le cœur net : « Ma décision était prise. En trois ans, à mon rythme, j’ai travaillé pour mériter l’impossible. Et puis, à la fin de 1847, j’ai appris que le 9 janvier suivant, Karl Marx devait donner une conférence sur le libre-échange à Bruxelles. »

 

C’est le début de la série des entretiens d’Anselme avec Marx puis avec Engels, et de Germain avec Lénine : au moment de la rédaction du Manifeste du Parti Communiste ; au lendemain du coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte ; après la victoire de la Prusse sur l’Autriche à Sadowa ; lorsque la France vaincue apprend que la Prusse de Bismarck va se saisir de l’Alsace-Lorraine ; quand vient le temps de tirer les principales leçons de la Commune de Paris ; à la parution de L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État, ouvrage publié par Engels à partir des notes prises par Marx, etc... Et puis avec Lénine : en 1905, en 1912, en février 1917, en octobre 1917 et enfin en novembre 1918.

 

Par-delà les événements historiques suffisamment visibles pour atteindre chacun et chacune d’entre nous sans parvenir à nous donner toutefois la moindre piste où engager l’effort de la compréhension, voici, grâce en particulier à la main tendue ici par tel grand-père et tel petit-fils, le fil rouge des outils intellectuels forgés avec la plus extrême délicatesse par trois interlocuteurs de choix : Marx, Engels, Lénine. De quoi enchanter celles et ceux qui ne supportent pas de voir l’être humain trouver son pire ennemi au sein même d’une humanité que divise la sempiternelle lutte des classes.

 

Ce livre de 480 pages, introuvable dans le commerce – on comprend aussitôt pourquoi – est disponible contre 29 euros, port compris, auprès de :

Michel J. Cuny et Françoise Petitdemange / 19, avenue Jean Moulin / 26100 Romans-sur-Isère

Tél. 04 75 02 96 41  Courriel : mjcuny.fpetitdemange@orange.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Histoire
commenter cet article

commentaires