Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 16:22

Chères camarades

 

Un texte à publier et a discuter en les ML

 

L’actualité sur Staline, défense majeur du marxisme-léninisme ou principes révolutionnaires des Partisans communistes traçant une ligne de démarcation distinguant des faux et des contre-révolutionnaires.

 

Cet article que j’ai rédigé lors des 125 ans de la naissance de Josèphe Staline pour rendre hommage en ce 130ième de cette année 2009.

 

La question de Staline reste une position d’ordre idéologique, et politique pour notre lutte du militantisme révolutionnaire et notre détermination de combat de classe tant sa grande dimension dans le cadre de la réalité marocaine que celle au niveau Internationale.

 

Pendant que les renégats mène une attaque frontale contre le marxisme-léninisme en particulier que de s’opposer au méfaits « grave de la crise du Capital », alors que le Capitalisme par sa nature conduit l’humanité à la catastrophe, et occultent même une opposition réel à ce système néfaste pour s’opposer contre « les nostalgiques du Bolchevisme », les « dogmatiques », qui mettent en avant le Socialisme réel, le Communisme, comme rapport de production. Le mot d’ordre le Socialisme comme alternative au Capitalisme dérange les anti-communistes de tout poil !

 

L’édification du Parti comme méthode de fonctionnement Léniniste, l’adoption de la ligne idéologique unique, le centralisme démocratique, la construction du socialisme, la dictature du prolétariat comme étape transitoire vers le Communisme, que Staline à mis en pratique  tête du Pari Communiste Bolchevik de l’URSS, que les anti-communistes de type trotskistes, boukhariniens, anarchistes, sociaux-démocrates, fascistes, et les réactionnaires se sont acharnés contre le « Stalinisme », le marxisme-léninisme.

 

L’attaque contre Staline est une attaque anti-communiste.

 

Quant aux maoïstes leur attaques diffèrent par des autres mais vont dans le même objectif pour atteindre le même horizon, par l’acceptation de la cœxistence deux lignes dans le Parti la ligne bourgeoise et la ligne prolétarienne, une hostilité manifeste contre le léninisme comme méthode d’organisation par le pluralisme idéologique, et l’alliance de classe dans la direction du Pouvoir, et sur le plan philosophique par le dualisme qui sont propre dans la dite « pensée de Mao tsé toung » !

 

 Première partie

L’histoire de l’humanité est décrite pour ne pas être falsifiée par la négation !

 

Lorsque la négation historique, trompe où ment sur els évènements, le recours de l’amalgame et du mensonge sont des attitudes de l’idéologie capitaliste.

 

La réaction de la Bourgeoisie tremble à l’idée que les moyens dont elle met en place : médias idéologie tremble, charlatans psychanalystes (‘’le Communisme est une maladie mental’’ de tels propos sont répandu dans les prisons), les intellocrate devenus des aliénés serviles, complètement délirants par des comportement hystériques immesurables, comparant ce qui ne peut être incomparable, mettant sur le même pied « Fascisme et Communisme », ou la vulgarisation rabattue rabattue à un bas niveau « les deux extrêmes se rejoignent »  quant ils évoquent l’extrême droite et l’extrême gauche, vieux anathèmes repris par les ex soixante-huitards en s’exhibant comme « nouveau philosophe » !

 

Quant vient s’ajouter la nouvelle fumisterie du concept sur « la fin de l’histoire » de la fameuse Ecole de Fukuyama. Quant le mensonge se mêle à la bêtise berçante, la banque route du Révisionnisme et de la contre-révolution trotskyste comme offensive de la cinquième colonne du Cheval de Troie. Quant à notre « nouvelle gauche » autoproclamée, lorsqu’elle réhabilite le discours de la pensée unique, (avec un semblant de « critique » ou de récupération de son passé révolutionnaire qu’elle a tout simplement détourné et trahis avec un déterminisme idéologique digne du néo-Révisionnisme sans masque et sans gant.

 

L’arrogance de la »nouvelle gauche », est autant une réaction politique, pour s’infiltrer et les multiples discours qu’elle collectionne ne peuvent les tromper.

 

Les marxistes-léninistes les condamnent en séparent le passé révolutionnaire du Mouvement Marxiste-léniniste marocain des organisations comme le 23 Mars, Ilal Amam.

 

Lorsque Lénine condamna et mettait à nu le renégat de Koutsky, ce n’est pas pour parler de son passé révolutionnaire. Le manifeste du 30 Août 1970 de l’Organisation Ilal Amam, a été très claire, lorsqu’elle dénonça le Révisionnisme Kroutchévien de Ali Yata, du Parti du Progrès ‘’Socialiste’’ et sa collaboration avec le pouvoir monarchique, le Réformisme radicale anti-révolutionnaire  et anti-communiste de sur croix.

 

Le Manifeste : « Les masques sont tombés ! », « nous rendons hommage au Parti Bolchevik et de Lénine et Staline, de la Dictature du Prolétariat et du Socialisme, et nous condamnons le Révisionnisme de Krouchev du XXième Congrès du PCUS,  de Brejnev, du Social-impérialisme soviétique ».

 

Si certains aujourd’hui veulent semer la confusion, de s’infiltrer ici ou là avec des discours en réserve, pour bloquer les authentiques marxistes-léninistes et révolutionnaires, en mentent tout simplement, qui dans les faits sont des tactiques sournoises, pour essayer de sauver la face et redorer ainsi leur blason, en mettant tout sur le dos de Serfaty qui s’est détourné d’eux. a suivre, sur les droits de l’homme, la société civile, en rendant hommage au trotskisme, et propose comme recette : la monarchie constitutionnelle, les séparations des pouvoirs, « la démocratie véritable », « passage pacifique graduel » pour la prise du pouvoir « le Socialisme à visage humain et non bureaucratique » (dénonçant ouvertement la dictature du Prolétariat), en livrant une attaque sans précédente au « stalinisme » (véritable marxisme-léninisme), que « la Nouvelle Gauche » autoproclamé considère comme une « idéologie rigide » et reprend à son compte les vieux anathèmes anti-Communiste.

 

Les vieux anathèmes repris comme  un repas réchauffé qui fut préparée par Anna Harenth sur le ‘’Totalitarisme’’ ; c’est bien Serfaty qui déclara à sa sortie de prison en 1991 que le « Stalinisme est le plus grand drame du XXème siècle ».

 

 

Mais l’histoire est l’histoire et non la négation, le marxisme-léninisme est un outil d’analyse appelé communément le Socialisme scientifique, notre idéologie est basée sur le matérialisme dialectique et le matérialisme historique.

 

L’histoire rend droit aux grandes personnalités historiques qui ont marqués les évènements sociaux, politique, Josèphe Staline en faisait partie, en déplaise à la réaction bourgeoise qui a voulu enterrer et balayer la poussière dans un vieux cimetière.

 

Mais l’histoire restitue la vérité aux œuvres immortelles et du rôle que Josèphe Staline a contribué par sa pensée, sa méthode scientifique, tant du niveau théorique que sur le plan de la pratique concrète. La réaction bourgeoise tremble à l’idée que la réalité sur le rôle que Staline réalisa à travers l’histoire, que la connaissance soit répandue au porté de nouvelles jeunes générations.

 

Nous militants communistes qui n’avons pas vécu l’expérience révolutionnaire à l’époque de l’existence du Kominterm et de  la lutte contre le Fascisme d’Hitler Mussolini, Franco, Salazar, et l’époque de la colonisation au Maroc. Les militants communistes qui nous ont précédés, ont menés des batailles très rudes dans les conditions complexes et difficiles.

 

La révolte animée par une radicalité chez les jeunes, qui doit se transformer en conscience révolutionnaire développée et organisée par la rigueur. Une arme est redoutable pour la Bourgeoisie, c’est la lutte idéologique en tant qu’arme puissante !

 

Cette arme est l’enseignement de l’idéologie révolutionnaire du Marxisme-léninisme, des œuvres de Marx, Engels, Lénine, Staline. La défense de Staline est décisive, car elle sépare par une ligne de démarcation les vrais révolutionnaires de ceux qui ne le sont  pas !!!  

 

La question de Staline est la pierre angulaire, sans cela, on ne peut pas comprendre le Léninisme en tant que deuxième étape du Marxisme !

 

Etre stalinien c’est appartenir au camps des communistes, du Prolétariat, de la Révolution Socialiste, du Parti de la classe de type nouveau, un fervent défenseur de la dictature du Prolétariat. Etre Stalinien c’est défendre le Socialisme scientifique, synonyme de Marxisme-léninisme !

 

Etre anti-stalinien, c’est s’opposer au Communisme.

Tout anti-stalinien, est anti-communiste !!!

 

Prendre la peine d’étudier et d’acquérir en assimilant les œuvres de Staline, en les comparant aux écrits de Lénine, et de Marx, Engels et s’interroger sur l’aspect concret.

 

L’interrogation première est celle qui consiste à se poser des questions pourquoi un tel acharnement dédaigneux et de multiples attaques de la part des opportunistes, des révisionnistes, et de la réaction bourgeoise.

 

Staline occupe une place importante dans l’histoire, personne ne peut être indifférents aussi bien sûr ceux qui le calomnient et à l’opposé les véritables communistes marxistes-léninistes, qui le défendent avec autant de détermination et apprécient sa juste valeur par son apport créatif à la fois comme théoricien, pédagogue, comme dirigeant compétent, clairvoyant qui saisissait les évènements, savait faire les calcules sur ce se déroulaient.

 

Staline savait évaluer les bilans politiques et sociaux, et les conséquences que cela engendrait pour le reste.

 

Staline qui a été le continuateur des œuvres de Lénine, en succèdent à ce dernier, comme par exemple : aux affaires du commissariat du peuple soviétique sur les problèmes des nationalités, et puis secrétaire générale du Parti Bolchevik.

 

Comme militant ouvrier, il maîtrisait la philosophie, l’économie politique, les sciences sociales, l’histoire, la culture, la linguistique, y compris dans les domaines de la diplomatie, des tactiques et stratèges militaires, en pédagogie Staline prêtait une intention particulière à la formation des militants de bases et des cadres de l’organisation du Parti !

 

Depuis son adolescence Staline était imprégné de la littérature marxiste, à sacrifié son temps au péril de sa propre vie, à dû affronter des rudes épreuves, en militant théoriquement instruit, il est passé au stade de militant professionnelle organisé jusqu’au responsable du Parti, à la tête de l’union soviétique en édificateur du Socialisme, de la dictature du Prolétariat, de l’économie marxiste planifié, dirigeant Internationale Communiste. La puissance du Mouvement Communiste Internationale avait été renforcée idéologiquement, l’Union Soviétique et le poids du Mouvement du Prolétariat avec les peuples dominés par l’Impérialisme ont repris politiquement leurs élans.

 

Grâce au Socialisme dans un seul pays dirigé par le Parti Bolchevik dirigé par le camarade Staline, infligea une défaite sans retour de l’Impérialisme hitlérien, le Nazisme et le Fascisme furent chassés du pouvoir, la guerre patriotique et l’engagement actif des Partis Communistes d’autres pays dans la résistance au nom de Lénine, Staline et certainement pas de Trotski, qui a permis l’instauration des pouvoirs des démocraties populaires pour la formation du camp socialiste de se renforcer et marqua la fin de certains empires coloniaux.

 

Staline reste un incontournable révolutionnaire, un grand philosophe marxiste-léniniste de notre temps, qui a appliqué le Socialisme dans la pratique concrète, défenseur infatigable de la dictature du prolétariat dans le premier pays qui a connue la première révolution prolétarienne victorieuse du 20ième siècle.

 

En développant le marxisme-léninisme science révolutionnaire du Prolétariat, du peuple opprimé, Staline en se basant sur la théorie révolutionnaire par la pratique communiste conséquent, il a enrichit théoriquement le Socialisme Scientifique.

 

Staline a clairement définit le but des enseignement sur la ligne de Marx, Engels, Lénine !

Pour nous marxistes-léninistes marocains organisés, les œuvres de Staline sont fondamentales, le Socialisme Scientifique est synonyme de marxisme-léninisme ; le dénigrement de Staline est livré par des renégats qui cherchent à le déblatérer, des révisionnistes qui spéculent sur le « Socialisme » mais qui en réalité sont en son antipode.

 

Notre vieille ‘’Nouvelle Gauche’’, manquant de repère, livre son attaque avouée ou par moment dissimulée par une ruse sournoise, contre la dictature du Prolétariat véritable Démocratie de l’immense majorité, qui se cache sous la Bannière de Lénine contre Staline, de Marx contre Lénine et enfin de compte contre les fondateurs du Socialisme Scientifique et du Communisme Scientifique.

 

Staline a laissé aux prolétaires, aux peuples opprimés, aux nouveaux authentiques communistes un héritage révolutionnaire grandiose et riche en patrimoine pour l’avenir de la Révolution mondiale et de l’avènement du Socialisme et du Communisme.

 

 

Notre effort doit s’acquérir par un travail méthodique consciencieux des œuvres du Marxisme-léninisme et ne pas négliger la question de Staline comme par le passé ce qui a permis l’émergence du Révisionnisme de la « Nouvelle gauche » autoproclamée de s’enraciner et de répandre son venin cancéreux de contaminer le mouvement et les idées étrangères au Communisme.

 

Il faut absolument que la défense de Staline soit conséquent et productive pour le Mouvement Révolutionnaire Communiste marocain et dans le monde sans rien négliger, pour approfondir les connaissances scientifiques du Marxisme-léninisme en étroite relation avec la pratique concrète dans l’esprit monolithique de l’organisation rigoureuse du Parti par une lutte idéologique sérieuse sans concession aux ennemis de classe.

 

Zeroual Staline militant communiste marxiste-léniniste marocain internationaliste !

 

Dans la suite de la première partie il sera abordé l’apport idéologique de Staline, les enseignements sur la méthodologie théorique et la pratique du marxisme-léninisme, de l’édification du Parti de type nouveau, de la Révolution prolétarienne et des peuples et de l’expérience de la dictature du Prolétariat, et de la construction du Socialisme.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Louis Crandell 15/05/2009 08:38

Dans la brochure : Staline contre le révisionnisme.
A La Conférence de formation du Kominform.
( Szklorska Pereba. 22-27 septembre 1947 )
LES PARTIS FRÈRES FONT LE PROCÈS DU RÉVISIONNISME DES PARTIS COMMUNISTES FRANÇAIS ET ITALIEN.
- PUBLICATION " LIGNE ROUGE " - 1969

http://www.infos-edipro.org/Dochml/presse/brochures/lignerouge/stalinecontrelerevisionnis.htm

vous trouverez des infos et des questions toujours actuelles concernant la ligne du P"C"F. Cette brochure prend aussi position sur les origines du révisionnisme au sein du PCF. On peut ne pas être d'accord avec certains points de l'analyse, mais l'intérêt de celle-ci c'est le débat.

Louis Crandell 04/05/2009 07:17

La défense de Staline sur une base de classe, passe aussi par cette "pub".

Louis Crandell 04/05/2009 07:16

La défense de Staline sur une base de classe, passe aussi par cette "pub".

Louis Crandell 03/05/2009 09:01

L'attitude vis-à-vis de Staline relève bien d'une attitude de classe. Vous trouverez sur le site des Editions Prolétariennes une page avec de nombreux liens concernant Staline : http://www.infos-edipro.org/Histoire/Histoire.htm
et aussi une liste d'ouvrage de Staline ou le concernant : http://www.infos-edipro.org/Histoire/livres/staline.htm

cdrm 03/05/2009 09:32


On aurait aimé moins de Pub et plus un commentaire politique