Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • Le blog du CDRM / Encyclopédie-Marxiste.com
  • : Blog du site: www.encyclopédie-marxiste.com créer par le CDRM Centre Documentation Recherches Marxistes
  • Contact

Profil

  • cdrm
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com
  • blog du cdrm et du site www.encyclopedie-marxiste.com

Recherche

1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 21:01

 

Hier matin, lors des emplettes hebdomadaires que j'effectue dans les rayons d'un supermarché local, j'ai refusé de remplir le petit sac en plastique que m'a glissé gentiment dans mon caddie le bénévole de la Banque Alimentaire. Je suis méchant par nature !

La chorale au sein de laquelle je chante depuis plusieurs années a décidé, une nouvelle fois, de se produire à l'occasion du Téléthon. J'ai clairement indiqué que comme les années précédentes, je ne joindrai pas ma voix au grand concert national. Je n'ai pas de chœur !

Même refus en ce qui concerne l'apport de mon organe vocal le 24 décembre prochain en prélude au repas organisé par la « Table du Soir » de Bayonne pour les personnes à qui elle vient en aide. Décidément, je ne suis vraiment pas habité par l'esprit de Noël !

 

Alors, juste avant de subir l'opprobre générale, je revendique le droit de prononcer les derniers mots du condamné :

 

-         Je suis coupable d'avoir déclaré que les millions d'euros offerts aux banquiers par Sarkozy et son gouvernement  auraient trouvé meilleur emploi dans l'aide aux populations victimes de la crise d'un système dont ils sont les zélés défenseurs: le capitalisme.

-         Même si je reconnais le dévouement et le courage de tous ceux qui tentent avec leurs faibles moyens de parer au plus pressé, je suis coupable de n'avoir pas su détourner mon regard du rôle que nos exploiteurs et les politiques à leur botte ont toujours voulu faire jouer au mouvement humanitaire. A savoir, le partage de la misère sociale entre les plus pauvres et la soumission au système en place.

-         Je suis coupable d'oser revendiquer en lieu et place de la charité publique, le financement par l'état de la recherche médicale, l'accès aux soins gratuits pour tous, une protection en phase avec les besoins de la population.

-         Je suis coupable de tenir pour responsables de la mort des personnes jetées à la rue, des victimes de la misère et des suicidés du chômage, les promoteurs de la politique de précarité et d'exclusion qui engendre de tels drames. Leur émoi annuel à chaque arrivée de l'hiver est mensonger.

 

Je suis méchant, sans cœur et je vois le mal partout ! Et ma confession serait incomplète si je n'avouais pas aussi mon sectarisme sans limite. La preuve :

L'autre samedi, alors que je m'apprêtais à attendre au soleil la fin de la messe de mariage du fils d'un ami (il m'en reste encore quelques uns) je fus apostrophé par une proche connaissance: « Quoi, tu ne rentres pas dans l'église ?..

Qu'est-ce que tu peux être sectaire ! » J'essayais alors de lui expliquer qu'entre celui qui ne voit aucun inconvénient à ce que tout un chacun puisse assister à un office religieux et celui qui n'admet pas que l'on n'y participe point, le plus sectaire des deux n'était peut-être pas celui auquel on pense... Peine perdue et la cause est entendue...

                                                                                             ...je suis un sale type !

 

                                                                                                          Boucau le 29 novembre 2008

 

« Les Amis de Karl Marx » B.P. 59 – 7, rue Maurice Perse - 64340 BOUCAU

http://lesamisdekarlmarx.over-blog.com   akmarx@voila.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by cdrm - dans Divers Textes
commenter cet article

commentaires